Un Rôle des technologies numériques dans les stratégies d’apprentissages des étudiants

En s’appuyant sur les travaux de Weinstein et Mayer (1986), les stratégies d’apprentissage peuvent être définies comme « des actes conscients (comportements, pensées, méthodes, moyens, procédures ou techniques) qui favorisent la démonstration des compétences et qui sont choisis en fonction de la situation et de l’objectif à atteindre » (Barbeau, Frenette, & Hébert, 2021). Pratiquement, pour nous, la situation s’appuie sur les moments dans sa formation où l’apprenant estime sa réussite quant au travail à mener pour valider son Unité d’Enseignement (UE), et évalue, en amont ou durant le déroulement des activités liées à l’apprentissage, les tâches à réaliser.

Dans une tâche simple, linéaire dans le temps, associée à une seule UE de sa formation, guidée par un seul enseignant, il est évident pour l’étudiant de s’autopositionner ou de se positionner au travers des discussions entre pairs, ou avec l’enseignant lors d’évaluation formative.

Pour des tâches plus complexes, c’est-à-dire amenant à la construction d’une compétence dans une organisation pédagogique conçue pour développer des compétences (GeorGes, Poumay, & Tardif, 2017), et pouvant potentiellement mobiliser plusieurs tâches dans plusieurs UE, nous pensons que les stratégies d’apprentissage sont plus difficiles à mener par l’étudiant, et ceci pourrait poser un souci à sa réussite. En effet, nous pensons, qu’elles nécessitent une compréhension de l’offre de formation dans sa globalité, et connaissance des compétences mobilisées par élément de formation. Cette information, le « quoi-faire pour monter en compétence », si vous me permettez cette expression,  est avec des formations qui se complexifient plus difficile à appréhender dans les éléments de communication liés au plan de formation : un synopsis, un fil d’Ariane dans le LMS ou autre communication sur la formation.

Nous partageons l’idée que l’introduction des technologies numériques dans l’environnement d’apprentissage agit sur la perception de l’environnement dans lequel l’étudiant apprend et peut interférer avec les choix de ses stratégies d’apprentissages (Al-Kadri et al., 2011; Al-Kadri et al., 2009; Gijbels et al., 2008). Elles ont ainsi un nouveau rôle à jouer : positionner le parcours réalisé de l’étudiant vis-à-vis de l’offre de formation globale.

Nous nous intéressons ainsi au cas de formation outillée par un LMS ou un e-portfolio. Nous pensons judicieux qu’un dashboard étudiant présentant une synthèse des éléments réalisés par cours mais aussi par compétences mobilisées ou acquises serait un plus. Pour ce dashboard, il est reconnu que « les points forts de ce tableau de bord sont au nombre de trois : 1) la participation des élèves au processus de conception globale, 2) la possibilité pour les élèves de personnaliser le tableau de bord, 3) la possibilité de définir des objectifs personnalisés » (Gras, Brun, & Boyer, 2020). Cette nouvelle rétroaction, idéalement affichée en homepage du cours e ligne lié la formation, pouvant prendre la forme de jauge (Fitzsimmons & Croft, 2018) offre une nouvelle vision plus globale de la formation et comment l’étudiant y répond ou a répondu avec succès ou non.

C’est ainsi le point de départ de nouveau choix dans les apprentissages des étudiants, qui pourront ainsi orienter leurs efforts vers les points à améliorer plus aisément et conduire à un succès dans les apprentissages.

Bibliographie

Al Kadri, H. M., Al-Moamary, M. S., & van der Vleuten, C. (2009). Students’ and teachers’ perceptions of clinical assessment program : A qualitative study in a PBL curriculum. BMC research notes, 2(1), 1‑7.

Al-Kadri, H. M., Al-Moamary, M. S., Roberts, C., & Van der Vleuten, C. P. (2012). Exploring assessment factors contributing to students’ study strategies : Literature review. Medical teacher, 34(sup1), S42‑S50.

Barbeau, N., Frenette, E., & Hébert, M.-H. (2021). Et si les stratégies d’apprentissage des étudiants et leurs perceptions envers l’évaluation des apprentissages avaient un lien avec l’ajustement académique dans un contexte de persévérance aux études universitaires? Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur, 37(2). https://doi.org/10.4000/ripes.2807

Fitzsimmons, P., & Croft, J. B. (2018). Check Your Dashboard, Your Gauges May Be High!

GeorGes, F., Poumay, M., & Tardif, J. (2017). Sept expériences d’appropriation des compétences. Organiser la formation à partir des compétences : Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur, 151.

Gijbels, D., Segers, M., & Struyf, E. (2008). Constructivist learning environments and the (im) possibility to change students’ perceptions of assessment demands and approaches to learning. Instructional Science, 36(5), 431‑443.

Gras, B., Brun, A., & Boyer, A. (2020). For and by student dashboards design to address dropout. Dans Companion Proceedings 10th International Conference on Learning Analytics & Knowledge (LAK20), Workshop on Addressing Drop-Out Rates in Higher Education (ADORE’20).

Poumay, M., Tardif, J., Georges, F., & Scallon, G. (2017). Organiser la formation à partir des compétences : Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur. (S.l.): De Boeck supérieur.

Weinstein, C. E., & Mayer, R. E. (1986). The teaching of learning strategies in M, wittrock (ED) hand book of research on teaching pp (315-327). New Yourk, Macillan.



Citer ce billet
Bertrand Mocquet (2022, 30 janvier). Un Rôle des technologies numériques dans les stratégies d’apprentissages des étudiants. Une vision de la transformation numérique. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rj4q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.