coucertures

On verra quand on aura 30 ans


Préambule : Article paru dans la collection numérique de l’Amue N°23 – Les “Infras” de l’Enseignement Supérieur et Recherche, en octobre 2022

L’ouvrage anniversaire de l’Amue (180 pages) présente le GIP Amue depuis le projet de création du GIGUE, jusqu’à nos jours, une forme d’histoire sociale et économique racontée depuis l’intérieur de son organisation, par son corpus archivistique, ses membres et ses acteurs. L’ensemble s’articulant autour d’une question centrale : « Comment, finalement, ce modèle de GIP, après 30 ans de fonctionnement, est-il encore viable pour le système universitaire ? »

L’ouvrage est préfacé par le premier Président, Bernard Dizambourg (p.12-17) qui rappelle le contexte initial et son évolution durant 30 ans, et postfacé (p.168-170) par le binôme Président/Directeur actuels, à savoir Gilles Roussel et Stéphane Athanase, qui font la liaison entre passé et futur du GIP.

Il débute par un court descriptif de la politique publique de l’Enseignement Supérieur (p.32-45) pour enchainer sur un récit décomposé en cinq périodes :  1/ La genèse et le début du GIP Amue : du G.A.F.I.U. au GIGUE (p.46-67), 2/Le GIP Amue porteur de la valeur modernisation : A.M.U.E. hériter du GIGUE et le dépasser (p.68-86), 3/Consolidation de l’organisation communautaire en contexte de changement réglementaire : la mutualisation un fil conducteur ? (p.87-112), 4/Transformation de l’organisation en société de services en ingénierie informatique (p.113-128) et 5/Évolution vers une nouvelle organisation communautaire (p.129-159). Chaque période est illustrée par des tableaux historiques ou données statistiques.

Des discussions (p.160-165) autour du champ d’hypothèses permettent de donner des éléments de réponses à la question principale, et de mieux comprendre ce qu’est devenu le GIP aujourd’hui, pour enfin conclure (p.165-168) sur les qualités et améliorations.

Il est disponible sur commande ou vous pouvez télécharger la présentation en AG sur HAL.

Bertrand Mocquet, Stéphane Athanase, Sylvie Barthel, Ugo Lancéa. On verra quand on aura 30 ans. Assemblée générale de l’Amue, Amue, Sep 2022, Paris, France. ⟨hal-03779035⟩



Citer ce billet
Bertrand Mocquet (2022, 22 décembre). On verra quand on aura 30 ans. Une vision de la transformation numérique. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rj4x

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.